D’ENFANT SOLDAT À AMBASSADRICE DE PAIX

Mon appel intérieur

Quand j’étais jeune, debout à l’aube, ma mère me demandait pourquoi je me réveillais si tôt, avec la spontanéité d’un enfant je répondais que j’avais des choses à faire. Cet appel du cœur, cette voie me dirigeait vers ma destinée en quelque sorte, elle m’indiquait le chemin de ma mission de vie.

En regardant en arrière, tout le parcours de ma vie, je n’ai pas vraiment changé à ce niveau, je suis très souvent réveillée à l’aube avec un sentiment que j’ai des choses à faire!

Et c’est depuis presque 20 ans que j’œuvre dans le domaine du potentiel humain et le bonheur car je crois que tout se trouve en soi, quelle que soit notre histoire.

Antoinette est la 4e d’une famille de 9 enfants

« La guerre est devenue mon quotidien. »

Entraînement militaire (Antoinette se trouve au centre)

Parade militaire, Antoinette au surnom de Feu de l’Enfer

Mon histoire

Nous avons tous une histoire de vie, la mienne est chargée de situations qui peuvent être décrites comme dramatiques et traumatisantes. En fait, en vous partageant certaines parties de ma vie, je désire mettre en lumière ce que nous pouvons faire avec notre vécu pour en récolter le sens !

 Nous sommes tous nés avec un bagage. Mon héritage est celui d’une femme arabe. Très jeune, j’avais un appel, je cherchais MA place. Je souffrais de l’injustice d’être née «Fille», d’avoir moins de droits. Je demandais secrètement à Dieu si d’être une fille était une punition.

À l’âge de 13 ans, la guerre civile a éclaté au Liban. De la fille qui aspirait à devenir religieuse pour propager la foi et la paix, par choix, je suis devenue une enfant de la guerre, une enfant soldat.

La guerre est devenue mon quotidien. Me promener avec des mitraillettes et des bombes a remplacé le chapelet de prière et le sac à main.  Dans mon entrainement militaire, on me surnomma Feu de l’enfer !

Malgré l’horreur de cette époque, le plus traumatisant a été de voir mon frère tomber devant mes yeux. Hélas, il s’est fait tirer ! Très gravement blessé, nous sommes venus au Canada, pour lui offrir les soins médicaux adéquats. Arrivée en terre de paix, je me sentais lâche et traître face au peuple que je laissais derrière.

La rencontre de mon ombre

Jeune femme, j’avais l’impression de n’avoir peur de rien. Les murs étaient seulement des illusions que je traversais. La vie me réservait encore un autre drame. La noyade de mon amoureux a ébranlé les murs qui m’entouraient. Je me suis sauvée car je voulais oublier. D’Ottawa, j’ai alors déménagé dans la région de Montréal. J’étais inconsciente que dans la souffrance je confondais la vie et la survie.

Le choc post-traumatique de la guerre,  je l’ai vécu quand j’ai eu mon premier fils. La nuit, je me réveillais en état de panique.  C’était l’horreur de la guerre que je portais en moi qui ressurgissait. J’étais dans la profondeur de mon ombre. Être mère m’amenait face à des choix importants : Que voulais-je transmettre à mes enfants ? Les mémoires de guerre et de violence? NON!

La guerrière d’amour

Tout en suivant une démarche approfondie en psychothérapie, une formation professionnelle en relation d’aide, le yoga et la méditation, tous ces moyens, sont devenus la discipline de mon nouvel entrainement. Je me regardais afin de nettoyer mes mémoires et mes luttes.

À cette époque, j’étais propriétaire d’une entreprise florissante d’une centaine d’employés. Sans aller dans les détails, suite à une séparation et un problème dans l’entente légale, je me retrouvai seule, croulant sous des dettes et avec deux jeunes enfants à ma charge, leur père avait quitté  le pays.

Ayant tout perdu, j’ai eu de la difficulté a trouvé un endroit, un toit pour mes jeunes enfants et moi. Le matin, ils partaient pour l’école et je passais mes journées au lit. Je me sentais handicapée car j’avais perdu la foi en moi et dans la vie.  Un matin, au réveil, une voix en moi a crié: c’est assez ! La guerrière s’est réveillée. Cette fois, une guerrière d’Amour… pour moi et pour mes enfants. Un processus de création s’est enclenché.

Le processus de création

À partir de ce moment-là, chaque fois que je touchais à une mémoire, une souffrance ou un obstacle, je créais une conférence, un cours, un atelier ou un article. J’étais dans mon nouvel entrainement : Transformer mes inconforts en trésors. Adepte du yoga, de la méditation et de psychologie humaine depuis l’âge de 20 ans, j’ai approfondie l’enseignement du Yoga Chi et méditation et j’ai développé une approche globale. Un pont entre la psychologie et la spiritualité que j’appelle «Approche Architecture Humaine» (AAH) et la Communication C.O.E.U.R.

Le temps que j’ai pris pour «Me recréer» m’a aussi offert le privilège de créer afin d’accompagner les autres. Je partage donc mes apprentissages et mes enseignements par la parole, la pratique et l’écriture. J’ai fondé l’Universcité Antoinette Layoun, qui a pour slogan : Là où le bonheur se cultive !

L’écriture de mon livre «Les dix clés de l’amour» (Éditions Québec-Livres), devenu best seller,  m’a aidé à poursuivre mon parcours sur ce chemin avec la méthode que j’ai développé pour intégrer l’amour dans le quotidien.

«Les dix clés de l’amour» (Éditions Québec-Livres), devenu best seller

L’Universcité Antoinette Layoun: Là où le bonheur se cultive

Cueillir le sens

Durant mon parcours, la foi a été mon guide, même si j’ai douté parfois.  Mon regard m’a permis de voir que dans toute situation, il y a un sens.

Je réalise que ces expériences ont été le fumier nécessaire afin de cultiver et faire pousser des fleurs dans mon jardin de bonheur…

Aujourd’hui, auteure, conférencière et thérapeute spécialisée, je suis la représentante de la mission paix pour la Fédération Francophone de Yoga. J’ai été une invitée d’honneur à des rassemblements mondiaux pour la paix (Portugal et Inde) et en 2016, lauréate pour le Prix du Public pour la Paix. Investie du titre honorifique, Swami Shantiananda, pour souligner mon engagement à la mission Paix et au rayonnement du yoga pour le bien de l’humanité.

En fait, quand les personnes me posent la question comment j’ai pu transformer mon monde, passer d’enfant soldat à une ambassadrice de paix, je leur partage mon entrainement quotidien :

Regarder en soi, harmoniser vos états, installer avec chaque inspire une intention d’être Amour et avec chaque expire, une intention d’être Paix,
car tout se trouve en Vous !

 CULTIVER LE BONHEUR AVEC ANTOINETTE

Inscrivez-vous et restez informés des activités d’Antoinette. Faites le choix de cultiver le bonheur. Votre adresse courriel ne servira qu’aux envois concernant Antoinette et ne sera transmise à aucun tiers.

 







Suivez-moi, gardez le contact

Consultez également

LogoSlogan_Horizontal

Inscrivez-vous à notre Infolettre

Inscrivez-vous à notre Infolettre

Et recevez nos dernieres informations sur nos événements

You have Successfully Subscribed!

Recevez 21 méditations GRATUITES
dès le 1er septembre

Vous êtes inscrits avec succès

RecevezVOTRE LIVRE GRATUIT
Le bonheur d'être soi
, par Antoinette Layoun

You have Successfully Subscribed!