Vivre dans la conscience... Libérer la souffrance (partie 1)

Vivre dans la conscience… Libérer la souffrance (Partie 1)

Vous avez certainement entendu parler du « karma », le concept auquel on réfère parfois comme étant « la loi du retour ». Nous pouvons voir cette notion comme une philosophie spirituelle qui nous invite à réfléchir à nos choix. Mais en réalité, karma signifie « action » et voici comment elle est associée aux lois de la nature et de la science. La physique nous montre, par exemple, que pour chaque action, il doit y avoir une réaction égale et opposée. Dans ce sens, le karma est l’énergie créée par une action, et qui doit être compensée; elle n’est ni bonne ni mauvaise en soi.

Comment est-ce que cela se traduit dans le concret?

Lorsque vous manifestez une action, cela crée une mémoire qui à son tour génère soit un désir d’en avoir encore, ou bien une répulsion. Par exemple, lorsque vous goûtez (action) à quelque chose que vous aimez (mémoire), vous décidez d’en prendre encore (désir) et vous prenez le temps de le cuisiner chez vous (action). Dans l’autre polarité, quand un enfant qui explore (désir) met sa main près du feu (action), il ressent une douleur et une répulsion (mémoire); la prochaine fois qu’il voit du feu, il vit de la peur (répulsion). Le karma crée des souvenirs, des désirs et des répulsions qui déterminent ensuite votre mode de vie. Les actions et les souvenirs (désirs et répulsions) sont les logiciels karmiques qui dirigent votre vie.

L’énergie subtile créée par vos actions et stockée dans vos souvenirs est réactivée, parfois immédiatement, mais le plus souvent à un moment ultérieur. Pour reprendre l’exemple précédent, vous avez goûté à un plat délicieux et l’avez oublié jusqu’à ce que, des mois plus tard en vous promenant en ville, vous voyez une image qui vous rappelle ce plat. Vous vous souvenez alors de votre expérience passée, ce qui déclenche votre désir d’en avoir encore. Un déclencheur ravivera également un souvenir dans l’exemple de la répulsion.

Voilà ce que le point de vue du Vedanta nous transmet en lien avec le karma. Mais tout d’abord, qu’est-ce que le Vedanta? Le « Vedanta » est un terme sanskrit qui signifie « fin, aboutissement, conclusion des Vedas » (connaissance révélée aux sages indiens appelés Rishi) et fait référence à une philosophie qui se consacre à la relation de l’humain et la réalisation de la réalité ultime (sa divinité).

Le Karma et le libre arbitre

Que vous croyez ou non à la réincarnation, la notion du Karma du point de vue védantique suppose que vous avez vécu de nombreuses vies antérieures, et que les situations et circonstances de votre vie actuelle sont le résultat des actions accomplies durant toutes ces vies. Croire au karma et à la réincarnation permet de mieux comprendre pourquoi des choses déplaisantes ou difficiles arrivent à des « bonnes » personnes.Pourquoi, par exemple, un enfant innocent développe-t-il une maladie qui met sa vie en danger? Le Vedanta dirait que tout dans votre vie est le résultat de l’énergie créée par les actions de vos naissances précédentes. Chaque situation qui vous arrive, à vous et à tous ceux que vous rencontrez, revêt une signification karmique. Ainsi, tout arrive pour une raison : pas dans le sens d’une punition, mais plutôt, dans le sens que toute action engendre une réaction.

Quelle que soit votre croyance, le karma implique que vous avez créé votre vie et que vous continuez à la créer. Alors, dans ce sens ;

Est-ce que vous disposez du libre arbitre ?

Oui, car le libre arbitre est un droit « acquis » par cette même loi. Rappelez-vous : toute action entraine une réaction, et nous avons toujours la possibilité de choisir… quelle sera celle-ci au niveau de la pensée, de l’émotion et du passage à l’acte dans le monde physique et la matière.

Malheureusement, beaucoup de gens croient qu’ils ont très peu de choix, dans le sens du libre arbitre. Et, conditionnés par leurs souvenirs, désirs et répulsions, ils se laissent emprisonner dans ce logiciel karmique en restant coincés dans les mêmes habitudes, se demandant pourquoi leur vie ne les mène nulle part. Comme le hamster en cage qui, courant dans sa roue pense qu’il va quelque part, alors qu’en fait il ne fait que tourner en rond !

Cependant, à mesure que nous choisissons de grandir et d’évoluer spirituellement, il nous devient possible de rompre ces cycles et de choisir consciemment la vie que nous désirons créer. L’illusion qui engendre les perceptions et nous emprisonne dans cette « roue karmique » nous fait aussi oublier qui nous sommes au niveau de notre être. Notre chemin spirituel implique donc de libérer le karma qui entretient l’illusion et bloque notre conscience, nous permettant ainsi de nous rappeler qui nous sommes vraiment. Le fait de libérer le karma ne signifie pas que nous perdons tous nos souvenirs, désirs et répulsions; cela signifie que nous perdons notre attachement à eux et qu’ainsi, nous ne sommes plus sous leur influence ni celle de nos perceptions erronées.

Les archives du karma

En plus du karma créé par nos propres actions, nous portons également les influences karmiques de notre famille, de notre religion, de notre race, de notre nationalité, et plus encore. Chaque situation que nous rencontrons dans la vie est le résultat d’un certain karma- souvenirs, désirs et répulsions. En fait, dans l’ici et maintenant, nous créons constamment le karma à partir de nos actions, pensées, mots, attitudes et actions, et même de nos attentes et notre style de vie.

Nous créons le karma à partir des actions que nous accomplissons consciemment mais aussi à partir d’actions faites inconsciemment par ignorance. Il est également possible de prendre le karma de quelqu’un d’autre, ce qui n’est généralement pas une bonne idée car vous avez assez de votre propre karma. Cela peut se produire, par exemple, si on vole les affaires d’autrui, ou en s’adonnant aux commérages ou en fantasmant. Cela arrive aussi dans les relations intimes, mais tant que la relation est basée sur l’amour, c’est une partie acceptable d’un échange de liens. Rappelez-vous, la relation elle-même est le résultat du karma, et le Vedanta nous enseigne que le but de toute relation devrait être l’illumination. 

Selon le Vedanta, tout votre karma est accumulé dans le « Jiva », qui est l’âme individuelle, ou l’aspect de l’âme conditionné par le karma. Le Vedanta décrit trois types de karma : celui que vous avez choisi de traiter pendant cette naissance particulière, celui qui est accumulé pour les naissances ultérieures, et le nouveau karma que vous générez à chaque instant de votre existence. Le karma pour cette vie est stocké dans les chakras, qui sont vos centres d’énergie subtils à travers lesquels la conscience se transforme en matière. Le karma déforme ce flux de conscience, vous faisant vivre un monde illusoire. Libérer le karma vous aide ainsi à sortir de l’illusion.

« J’utilise des souvenirs, mais je ne leur permets pas de m’utiliser. »

– Adi Shankara

Exercice et réflexion :

  • En vous permettant de faire un retour sur certains événements de votre vie, identifiez des points communs qui engendrent des états et des réactions communs. Identifiez et nommez ce qui vous semble être similaire.
  • D’après vous, c’est quoi les points communs, c’est quoi le sens et quelle prise de conscience retirez-vous? (Souvenirs, désirs, répulsions).

Je continuerai à traiter ce sujet dans la deuxième partie de cet article : « Vivre dans la conscience et libérer les souffrances ».

Pour aller un peu plus loin pour vous, les cours de Yoga Chi & Méditationles retraites Shanti ainsi que la série de conférences-atelier « Mon âme et moi » sont d’excellents moyens pour développer cette pratique.

** Et maintenant, je vous invite à défiler vers le bas, partager
et laisser vos commentaires… Comment cette publication vous a inspiré ou aidé?
C’est toujours un plaisir de vous lire!

Partager avec vos amis...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Antoinette Auteure
Conférencière, auteure, du best-seller Les dix clés de l’amour et fondatrice de l’Universcité Créatrice de l’Approche Architecture Humaine (AAH) et la communication C.O.E.U.R.,

Thérapeute  spécialisée, Yogacharya (maître en yoga) et  Formatrice certifiée de l’institut HeartMath®.

Animatrice de plusieurs cours, ateliers ainsi que les Retraites Shanti et voyages: découvertes et mieux-être.

Impliquée au niveau social et international, Antoinette  est Lauréate du Prix du Public pour la Paix et récipiendaire (prix reçu en Thaïlande) du Tara AWARDS .

Découvrez également son programme unique et complet de méditations guidées pour vous accompagner au quotidien.

Catégories

Archives

 
Inscrivez-vous à notre Infolettre

Inscrivez-vous à notre Infolettre

Et recevez nos dernieres informations sur nos événements

You have Successfully Subscribed!

Recevez en primeur ma chronique chaque semaine

Vous êtes inscrits avec succès! Dès samedi, vous recevrez chaque jour semaine la chronique d'Antoinette. Soyez au rendez-vous! En attentant, je vous invite à consulter mon nouveau site web: www.antoinettelayoun.com et toutes les activités à l'Universcité sur www.antoinettelayoun.org