Le véritable amour? Oui, c’est possible!

Le véritable amour? Oui, c’est possible!

Les sages racontent qu’il y un pouvoir puissant caché en chacun de nous. Grâce à lui, nous pouvons déplacer des montagnes et nous ouvrir à des potentialités inattendues. Il nous amènera vers des horizons où l’impossible devient possible… Avez-vous deviné? C’est l’Amour!

Depuis toujours, « l’amour » est un sujet qui fait couler beaucoup d’encre… Ce sujet me passionne, non seulement pour en parler, mais aussi pour en découvrir le sens et le vivre. Au-delà de cette passion pour l’amour, il y a pour moi la quête de comprendre notre humanité!

Enfant, j’observais le monde autour de moi avec fascination et intrigue. Aujourd’hui, je comprends que, sans en être consciente, j’avais alors identifié deux types de réactions : l’amour et le non-amour.  Je crois que c’est à partir de ce moment-là que je me suis mise en quête de comprendre l’amour… En fait, je cherchais le secret d’un monde meilleur!

Et vous, quelle est votre histoire et votre quête en lien avec l’amour? Faisons ensemble un petit voyage « découverte » sur la quête de l’amour!

L’amour et la peur

À notre naissance, nous avons tous accès à ce secret … Nous sommes amour, ouverts à donner, à recevoir et être amour. On a juste à regarder un bébé : par son attitude, sa pureté, sa joie de vivre, sa spontanéité à partager et vivre l’amour. En même temps, par notre humanité, nous sommes également dotés d’une partie instinctive qui a tendance à vivre les situations dans une attitude de survie. Un regard, un mot, un geste, peuvent être vécus comme inconfortables ou dangereux et devenir menaçants pour notre « survie ».

Et c’est ainsi que débute la comédie humaine, la lutte entre l’amour et la peur, la recherche de l’amour et la survie, la quiétude et le stress, la joie et la souffrance, etc. Nous avons constamment accès à ces deux polarités et même, je dirais, à ces deux réalités parallèles : une partie qui est amour et a besoin de vivre et d’être amour, et une autre, qui a peur et qui est dans la survie.

Mais quelle est la réalité?

Nos expériences colorent tout. Les événements du passé peuvent avoir un effet profond sur la façon dont nous voyons nos vies et sur ce que nous choisissons de croire au sujet de notre monde. N’ayant ni connaissance ni conscience de nous-même et de notre fonctionnement, nous emmagasinons des expériences qui développent une certaine forme de réalité par rapport à l’amour. Ces sont nos perceptions qui composent nos films intérieurs et à partir desquels nous nous créons des scénarios, nous vivons des émotions, nous réagissons et nous prenons des décisions. Tout cela est le reflet de notre bagage résultant de nos expériences de vie, telles qu’elles sont vécues et interprétées par nos perceptions.

Dans l’amour, nous vivons cette réalité de bonheur, de joie, de légèreté et de possibilités. Nous sommes ouverts, accueillants, à l’écoute et vivons le partage. Nous avons de l’énergie et nous nous sentons en confiance… C’est la vie!

Dans la peur, nous vivons la confusion, le doute, l’insécurité, la culpabilité, l’infériorité, et d’autres états de stress qui nous amènent à nous contracter, à voir le danger en soi, en l’autre et en la vie… Souvent en réaction contre soi ou contre l’autre… C’est la survie!

Nos expériences passées influencent nos réactions émotionnelles et nos réactions aux événements présents. Chacun de nous réagit à un stimulus selon ce que nous avons appris dans la vie. Il n’y a pas de bien ou de mal à cela; c’est simplement le résultat de notre vécu. Ainsi, lorsque nous comprenons ces expériences, nous pouvons beaucoup mieux appréhender nos réactions et les modifier consciemment.

Comment rétablir ce lien avec Vous?

Par la relation avec soi. En prenant le temps de vous connaitre et de vous voir dans vos fonctionnements, avec une attitude d’accueil, d’observation et de non-jugement. C’est de réaliser qu’il n’y a pas de « bon » ou de « pas bon » en vous, il y a seulement l’amour et la peur. Il y a des choix et des actions qui nous mènent dans des directions différentes, et c’est à travers ces choix et ces actions que nous créons notre réalité. Parfois, nous choisissons de faire quelque chose qui nous entraîne dans la direction opposée à ce que nous voulions créer pour nous-mêmes. Lorsque nous faisons cela, nous nous sentons mal, incertains, malheureux. Nous pouvons parfois même aller jusqu’à nous qualifier de «mauvais» lorsqu’une telle situation se présente.

Au lieu de nous étiqueter ainsi, nous pouvons simplement reconnaître que nous avons fait un choix qui nous a conduit sur une voie « particulière », puis l’abandonner, nous pardonner et faire en sorte que la prochaine fois, nous puissions faire des choix et des actions mieux enlignés avec nos meilleures intentions.

Libérez-vous des limitations… une meilleure version de vous… être Vous!

Beaucoup d’entre nous ont vécu une enfance où les mots « bon » et « mauvais » étaient utilisés comme des armes pour nous contrôler : vous étiez bon si vous faisiez ce que l’on vous demandait, et mauvais si vous ne le faisiez pas.  Vous avez appris la notion de l’amour à travers cette éducation. Mais ce type de discipline compromet la capacité d’une personne à trouver son propre centre, à se faire confiance et à se laisser guider par son propre « moi intérieur ».

Si vous avez reçu ce genre d’éducation, vous risquez de vous sentir envahi par des ondes de choc si vous faites quelque chose qui vous a été « mal enseigné », même si maintenant vous n’êtes plus d’accord pour dire que c’est mauvais. Par exemple, si vous mettez une limite par amour pour vous, vous pouvez ressentir de la culpabilité et vous juger comme égoïste ou méchant. Inversement, vous pouvez vous sentir bien quand vous faites ce que vous avez appris, c’est bien. Remarquez toutefois comment cela vous met dans une camisole de force. Vous percevez l’amour en vous mettant en prison!

Une partie importante de notre développement spirituel exige que nous grandissions au-delà de ce que nous avons appris et que nous assumions la responsabilité de notre propre libération selon nos propres termes… C’est exactement cela le chemin de l’amour.

L’amour… vous et l’autre!

Vos perceptions sont à la base de votre relation avec l’autre. Ce que vous voyez ou entendez, est-ce vraiment la réalité? Entre le déclencheur et votre réaction, il existe tout un monde de bagage et d’histoire de vie. Souvent, votre réaction est basée sur quelque chose qui vous est arrivé dans le passé. Par la suite, lorsque vous rencontrez une situation analogue, votre première impulsion est de la voir inconsciemment sous un jour similaire.

Nos expériences passées influencent nos réactions émotionnelles
et nos réactions face aux événements présents.

Par exemple, si vous avez « survécu » à une histoire d’abandon ou à un manque de disponibilité alors que vous étiez jeune, il se peut qu’aujourd’hui, un « non » ou un manque d’attention, même mineur, vous entraîne dans une réaction intense. Si vous entretenez des associations désagréables face au manque de présence ou de disponibilité, vous pouvez vous trouver incapable de penser à l’amour si l’autre a une limite ou un choix de vie différent du vôtre. Votre existence et la relation avec l’autre est remise en question. Vous pouvez cependant minimiser l’intensité de vos réactions en identifiant des valeurs qui sont en lien avec l’amour et la relation comme, par exemple, « en amour, ceci n’est pas acceptable ».

Même si vous prenez conscience de cette limitation par vos pensées ou vos croyances, il est difficile de modifier votre réaction en modifiant vos pensées. Mais le fait d’en prendre conscience vous permet de cesser de réagir inconsciemment. Identifier la source de vos réactions peut également vous aider à mettre de côté une réaction de peur, « de non amour ». Et à vous aider à devenir plus ouvert à vous-même, à apprendre la responsabilité face à vos réactions et vos choix, et à devenir plus autonome. Tout en reconnaissant le passé et votre bagage de vie, cela vous permet de revenir dans le présent et de « choisir ».

L’amour véritable

L’essence de l’être est pur amour. Dans notre humanité, notre besoin d’amour est légitime. La relation à l’autre est le miroir de notre bagage et de notre histoire de vie en lien avec l’amour. Le chemin de l’amour passe par la connaissance de soi. Se responsabiliser de ses réactions sans se juger, c’est la guérison et la reconstruction de soi dans l’amour.

Vous êtes un être humain avec toute la puissance de l’amour, votre essence est amour. Vous êtes ici pour apprendre et explorer l’amour. Je vous partage un extrait du livre de Marianne Williamson « Le Retour de l’Amour ». Lorsqu’elle parle de Dieu dans ce passage, pour moi, je le comprends comme étant « votre essence », le SOI.

Ce texte a été aussi cité dans le discours prononcé par Nelson Mandela lorsqu’il a été nommé Président de la République de l’Afrique du Sud, en 1994.

Notre plus grande peur n’est pas d’être insuffisants.

Notre plus grande peur est d’être capable au-delà de toute mesure.

C’est notre lumière et non notre obscurité qui nous effraye le plus. Nous nous posons la question : « qui suis-je pour oser me penser comme quelqu’un de brillant, grandiose, plein de talents fabuleux? »

Mais en fait, qui êtes-vous pour ne pas oser l’être?

Vous êtes un enfant de Dieu. Jouer petit ne sert pas le Monde.

Il n’y a rien de « transformé » à se faire tout petit de manière à ce que les autres ne se sentent pas mal à l’aise autour de vous.

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous. Et elle ne se trouve pas seulement chez certains d’entre nous ; elle est en chacun de nous. Et en laissant briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.

Au fur et à mesure que nous sommes libérés de notre peur, notre présence automatiquement libère les autres.

Alors, le véritable amour c’est de vous permettre d’être pleinement qui vous êtes. En observant vos projections et en vous responsabilisant, vous guérissez vos mémoires en libérant les peurs, vous vous reconnectez avec votre essence qui est amour… et vous partagez cet amour autour de vous.

En vous libérant, vous libérez aussi l’autre et vous vivez l’amour véritable!

Pour aller plus loin dans cette thématique, je vous invite à assister à la prochaine retraite où il me fera un grand plaisir de vous accueillir!

Namasté

** Et maintenant, je vous invite à défiler vers le bas, partager
et laisser vos commentaires… Comment cette publication vous a inspiré ou aidé?
C’est toujours un plaisir de vous lire!

Partager avec vos amis...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Antoinette Auteure
Conférencière, auteure, du best-seller Les dix clés de l’amour et fondatrice de l’Universcité Créatrice de l’Approche Architecture Humaine (AAH) et la communication C.O.E.U.R.,

Thérapeute  spécialisée, Yogacharya (maître en yoga) et  Formatrice certifiée de l’institut HeartMath®.

Animatrice de plusieurs cours, ateliers ainsi que les Retraites Shanti et voyages: découvertes et mieux-être.

Impliquée au niveau social et international, Antoinette  est Lauréate du Prix du Public pour la Paix et récipiendaire (prix reçu en Thaïlande) du Tara AWARDS .

Découvrez également son programme unique et complet de méditations guidées pour vous accompagner au quotidien.

Catégories

Archives

 
Inscrivez-vous à notre Infolettre

Inscrivez-vous à notre Infolettre

Et recevez nos dernieres informations sur nos événements

You have Successfully Subscribed!

Recevez en primeur ma chronique chaque semaine

Vous êtes inscrits avec succès! Dès samedi, vous recevrez chaque jour semaine la chronique d'Antoinette. Soyez au rendez-vous! En attentant, je vous invite à consulter mon nouveau site web: www.antoinettelayoun.com et toutes les activités à l'Universcité sur www.antoinettelayoun.org