La vie est mouvement...choisissons de la vivre pleinement!

La vie est mouvement…

La vie est mouvement…

Je me suis installée ce matin devant le lac tranquille… J’ai de la chance, il est dans ma cour arrière! Je contemplais le calme, la sérénité et surtout la beauté de la nature. J’avais l’impression d’être seule au monde avec les arbres, l’eau, les oiseaux et la lumière du soleil comme compagnons magiques. J’ai inspiré et je me suis laissée inspirer de cette magnificence présente. Wow, comme je suis bénie par la vie !

La vie bouge

Je me rappelle du moment où j’ai déménagé dans cet endroit avec mes jeunes enfants dans le temps… ça fait plus de 13 ans déjà! La vie est incroyable car quelques années avant cela, j’ai tout perdu et je me suis retrouvée monoparentale presque sans abri. Nous avons passé de cette expérience difficile de la douleur à vivre la magie !  Je les entends encore avec leurs amis avoir tant de
plaisir. Et une larme coule sur mon visage avec un peu de nostalgie de ces moments si précieux avec mes fils dans l’émerveillement et la joie.  J’ai eu la chance de profiter pleinement des moments d’amour passées avec eux comme j’ai eu l’opportunité de vivre à travers eux la vie d’enfance que je n’ai pas eu! Wow, comme je suis bénie…

Et la vie continue…

Aujourd’hui, ils sont partis pour vivre leur propre expérience de vie. Un se trouve au Mexique pour développer son entreprise et un autre pour un contrat à New York !  Je me trouve seule ici avec la nostalgie de ces moments où j’ai tant ri avec eux. Et j’ai également de la gratitude pour ce lieu qui nous a permis de vivre ensemble encore plus de magie….  Ah, OUI… merci la vie !

La vie en mouvement… des moments de joie, d’autres de tristesse, de grands espoirs et parfois de la nostalgie… et il y a bien sûr l’inattendu. Au moment où j’écris ces moments, je me prépare aussi pour mon départ prochain pour retrouver mon compagnon de vie.  Dans le passé, je me suis aussi préparée pour ces moments de départ, mais celui-ci est différent. Il est en traitement de chimiothérapie pour un processus de guérison. Et une larme coule sur ma joue… Je regarde l’espace et la beauté de la nature et cet espace existe aussi. Tout est là … en ce moment  !

Où vais-je choisir de diriger mon attention sans nier ce qui est présent ? Être à l’écoute et habiter pleinement ici et maintenant. Tout ce que je vous partage fait partie de moi et dans un sens existe ici et maintenant…  Quoi choisir et quel sens donner à mes expériences et mon vécu ? Comment vais-je choisir de vivre tout ce qui est présent ici et maintenant ?

Reconnaitre la vie et choisir

Reconnaitre que j’ai accès à tout cela; la vie en moi avec tout ce que je porte, et la vie autour de moi. Être assise sur ces marches, face au lac, avec la nature qui bouge et qui me parle.  Je regarde sur l’autre rive du lac et je vois alors ces arbres qui touchent l’eau et la caresse de leur immensité. J’ai l’impression qu’ils m’appellent ! Je prends alors mon kayak et tranquillement, sans faire trop de mouvement ou d’effort, je flotte presque sur l’eau…

Ah! que c’est magique. C’est comme si l’eau me porte! J’adore cette sensation. Je me dirige vers cet endroit, et je glisse en dessous des arbres… une sensation d’être enveloppée, d’être chérie, ici et maintenant, par ces feuillages et ces branches qui caressent mon visage, ma tête, mes épaules, mon thorax et mes bras!  Ah! quelle sensation divine ! Je reste immobile et permets à l’immensité de la vie de me caresser ici et maintenant… Qui suis-je? Une larme de gratitude coule sur mon visage maintenant.  La vie est si précieuse… Merci la vie !

Arrêter et écouter… QUI SUIS-JE ?

Cet instant m’a fait penser, il y a environ 2600 ans, lorsque Siddhartha Gautama (le futur Bouddha) s’est assis sous l’arbre bodhi, sa détermination et son profond intérêt pour la vérité pour des questions telles que « Qui suis-je ? » et « Qu’est-ce que la réalité ? » l’ont incité à regarder encore plus profondément à l’intérieur et à faire la lumière sur sa propre conscience.

« Qui suis-je ? » En fin de compte, nous constatons qu’il n’y a aucun moyen pour l’esprit de répondre à la question. Il n’y a pas de «chose» à voir ou à ressentir. Ce qui nous amène à être dans la conscience qui est vivante avec l’éveil – une luminosité de la connaissance continuelle. Le but est simplement de regarder, puis de laisser aller dans la non-chose qui est ici.

Les sons, les formes, les couleurs et les sensations sont spontanément reconnus. Le fleuve entier de l’expérience est reçu et connu par la conscience. C’est la deuxième qualité fondamentale de la conscience: l’éveil ou la connaissance.

Si nous nous laissons aller et nous nous reposons dans cette ouverture éveillée, nous découvrons comment la conscience se rapporte à la forme : Lorsque quelque chose vient à l’esprit (une personne, une situation, une émotion) la réponse spontanée est chaleur ou tendresse. C’est la troisième qualité de la conscience : l’expression de l’amour inconditionnel ou de la compassion. Les bouddhistes tibétains appellent cela la «capacité non limitée de la conscience», et cela inclut la joie, l’appréciation et les nombreuses autres qualités du cœur.

Quand Siddhartha regardait dans son propre esprit, il réalisait la beauté et la bonté de sa nature essentielle et était libre. Les trois qualités fondamentales de notre être – l’ouverture / la vacuité, l’éveil et l’amour – sont toujours là.

Peu à peu, nous pouvons aussi nous rendre compte de cette conscience attentive et tendre à être réellement ce que nous sommes et non pas n’importe quelle histoire que nous avons générée sur nous-mêmes. Plutôt qu’un humain sur un chemin spirituel, nous sommes l’esprit qui se découvre à travers une incarnation humaine. Lorsque nous arrivons à comprendre et à faire confiance à cela, notre vie se remplit de plus en plus de grâce.

Pour terminer, je vous partage ce poème du grand poète et philosophe Djalâl-od-Dîn Rûmî

Ainsi l’être humain est une auberge.
Chaque matin, un nouvel arrivant.
Une joie, un découragement, une méchanceté,
une conscience passagère se présente,
comme un hôte qu’on n’attendait pas.

Accueille-les tous de bon cœur !
Même si c’est une foule de chagrins
qui saccage tout dans ta maison,
et la vide de ses meubles,
traite chaque invité avec honneur.
Il fait peut-être de la place en toi
pour de nouveaux plaisirs.

L’idée noire, la honte, la malice,
accueille-les à ta porte avec le sourire
et invite-les à entrer.

Soit reconnaissant à tous ceux qui viennent
car chacun est un guide
qui t’est envoyé de l’au-delà.

La vie est mouvement…
Choisissons de la vivre pleinement !

Antoinette Auteure
Conférencière, auteure, du best-seller Les dix clés de l’amour et fondatrice de l’Universcité Créatrice de l’Approche Architecture Humaine (AAH) et la communication C.O.E.U.R.,

Thérapeute  spécialisée, Yogacharya (maître en yoga) et  Formatrice certifiée de l’institut HeartMath®.

Animatrice de plusieurs cours, ateliers ainsi que les Retraites Shanti et voyages: découvertes et mieux-être.

Impliquée au niveau social et international, Antoinette  est Lauréate du Prix du Public pour la Paix et récipiendaire (prix reçu en Thaïlande) du Tara AWARDS .

Découvrez également son programme unique et complet de méditations guidées pour vous accompagner au quotidien.

Catégories

Archives

 
Inscrivez-vous à notre Infolettre

Inscrivez-vous à notre Infolettre

Et recevez nos dernieres informations sur nos événements

You have Successfully Subscribed!

Recevez en primeur ma chronique chaque semaine

Vous êtes inscrits avec succès! Dès samedi, vous recevrez chaque jour semaine la chronique d'Antoinette. Soyez au rendez-vous! En attentant, je vous invite à consulter mon nouveau site web: www.antoinettelayoun.com et toutes les activités à l'Universcité sur www.antoinettelayoun.org